à la une

Editorial

La mort, parlons-en !

La mort, parlons-en ! La population valaisanne est appelée à se prononcer sur une loi au titre complexe : Loi sur les soins palliatifs et l’encadrement de la pratique de l’assistance au suicide en institution (LSPASI). De notre expérience de vie, à chacune et à chacun, nous retirons des leçons. Nous assistons à des combats héroïques qui se terminent parfois, à notre plus grand regret, par un départ vers l’autre rive. La souffrance a longtemps été érigée en sacrifice justifié pour expier je ne sais quelles fautes commises. Un peu comme un bon pour une arrivée plus rapide vers un paradis tant espéré. Aujourd’hui, la médecine permet d’atténuer ces souffrances. Mais ne soyons pas dupes, la fin de vie est une étape cruelle, difficile et souvent douloureuse ! Non pas que je souhaite omettre de vous parler des soins palliatifs et de l’extraordinaire dévouement de celles et ceux qui s’en occupent jour après jour. Mais voilà, nous savons toutes et tous que le sujet sensible de la prochaine votation cantonale est l’assistance au suicide. Parce que les mots ont une valeur inestimable et expriment ce que les choses sont, c’est ainsi qu’on appelle dans notre langue le passage à l’acte de celles et ceux qui, au bout de leur route, ne souhaitent plus qu’une chose : se défaire enfin de ce corps qui leur fait tant de mal… En allemand, on dit « Sterbehilfe », qui signifie « aide à mourir ». Mourir, justement. Sentir son corps perdre petit à petit de ses forces, de sa capacité à combattre la...

lire plus

Barbara Lanthemann, rédactrice en cheffe

actualité

Votations cantonales

Le 27 novembre 2022 | votations en Valais:

  • Modification de la loi d’application contonale de la loi fédérale sur les allocations familiales
  • La loi sur les soins palliatifs et l’encadrement de la pratique de l’assistance au suicide en institution.

Signer pour nos idées

Extrait du dernier numéro

L’entretien – Francine Zufferey

Francine Zufferey est tombée dans la marmite syndicale à peine sortie de sa formation. Voilà 26 ans qu’elle s’active pour le syndicat Unia, soit plus de la moitié de sa vie ! Aujourd’hui, elle est secrétaire syndicale responsable du secteur du tertiaire pour le Valais. Élue à la présidence de l’union syndicale valaisanne en octobre 2021, Francine Zufferey est la première femme à occuper ce poste en Valais. Elle s’est également engagée pour de nombreux combats égalitaires, notamment au Grand Conseil où elle a siégé 9 ans, soit 4 ans à la suppléance et 5 ans comme députée pour le district de Sierre. Le Peuple.VS : Peux-tu nous expliquer quel est le rôle de l’USVs ? Françine Zufferey : L’union syndicale valaisanne est l’organe valaisan de l’union syndicale suisse (USS), qui regroupe les 4 syndicats : Unia (issu de la fusion de la FTMH et du SIB en 2005), Syndicom (syndicat des médias et de la communication), le SEV (syndicat du personnel des transports) et le SSP (Syndicat des services...

lire plus

Le journal Le PeupleVS et sa rédaction sont indépendants du Parti Socialiste du Valais Romand. Le PeupleVS est produit par une rédaction composée de militant⋅e⋅s. La rédaction est ouverte à chaque membre ou sympathisant⋅e du PSVr. Nous accueillons volontiers vos textes à l’adresse: redaction@le-peuplevs.ch (max. 1700 caractères).