Chères et chers camarades,

Je profite de ce premier numéro de l’année 2023 pour vous transmettre, au nom du Parti socialiste du Valais romand, nos meilleurs vœux pour 2023. C’est une année intense qui nous attend : certes, les élections fédérales occuperont une grande partie du programme, mais nous avons aussi une initiative cantonale qui vient d’être lancée. C’est aussi l’occasion de regarder en arrière sur 2022 et d’en tirer un bref bilan.

La fin d’année a été synonyme de grands succès pour le Parti socialiste du Valais romand. Fin novembre, le peuple valaisan disait OUI à plus de 60 % à l’augmentation des allocations familiales. Ce très large oui a de quoi nous réjouir. Certes, il s’agit d’une victoire politique pour notre parti, mais il s’agit surtout d’une victoire pour les familles de ce canton. En prenant parti pour leur pouvoir d’achat et en nous engageant fortement dans la campagne de votation, nous avons pu leur offrir un bol d’air bienvenu en ces temps difficiles, qui mettent leur porte-monnaie sous une pression constante.

Le deuxième objet des votations cantonales de novembre a également été une victoire pour notre parti. La loi sur la fin de vie est passée à plus de 76 %. La liberté de choix sera donc garantie pour les résident-es d’EMS à travers tout le canton.

Ces deux victoires ont conclu de manière plus que positive l’année 2022 pour le PSVR. C’est grâce à votre engagement sur le terrain que nous pouvons aujourd’hui nous réjouir de ces résultats. Merci à vous, camarades !

Les fêtes de fin d’année passées, nous avons remis l’ouvrage sur le métier et ouvert 2023 avec le lancement d’une initiative. Vendredi 13 janvier dernier, un large front de gauche, politique et syndical, a lancé la récolte pour un salaire minimum en Valais, texte initié par le POP Valais. Le Parti socialiste du Valais romand y participe évidemment. Nous avons désormais une année pour récolter les 4 000 signatures nécessaires au dépôt du texte. Le PSVR s’est entendu avec les JSVR pour un quota commun de 900 signatures.

Le PSVR prend parti pour le pouvoir d’achat de la population. Les salaires et les rentes stagnent depuis trop longtemps, et dans le contexte actuel d’explosion des primes d’assurance-maladie, de renchérissement généralisé et de forte inflation, il est grand temps d’offrir un bol d’air bienvenu à la population valaisanne, et notamment aux personnes disposant de bas revenus. Notre conseiller national Emmanuel Amoos, également vice-président du comité d’initiative, vous en parle plus en détail dans ce numéro.

Notre parti a été le premier à atteindre son quota de signatures pour l’initiative sur les crèches. Nous devrons redoubler d’effort pour réunir les 900 signatures pour le salaire minimum, car 2023 sera aussi l’année des élections fédérales, et la campagne sera intense ! Nous nommerons d’ailleurs nos candidates et candidats lors de notre prochain Congrès, le 1er avril à Nendaz. Nous y discuterons également de notre programme pour les élections fédérales, actuellement en cours d’élaboration par le Comité directeur. Comme de coutume, il sera possible d’en proposer des modifications et d’en débattre. Venez nombreuses et nombreux !

Chères et chers camarades, je vous dis encore un grand merci pour cette année 2022 et me réjouis d’aborder 2023 avec vous afin de continuer à faire avancer nos idées dans notre canton !

Clément Borgeaud, Président du PSVr